Saison 2020: les scénarios en temps de COVID19

Accueil Forums Rouge et Or Général Saison 2020: les scénarios en temps de COVID19

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 150)
  • Auteur
    Messages
  • #4473
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    La saison de football universitaire est loin mais plusieurs incertitudes planent à savoir si elle aura lieu ou pas. La DA du Rouge et Or, Julie Dionne, a répondu à quelques questions à ce sujet, signe que ça se parle et que tous les scénarios, autant pessimistes qu’optimistes, sont sur la table.

    «Oui, nous avons comme plusieurs analysé la possibilité de faire jouer nos équipes devant des gradins vides. Ce n’est pas bon pour le sport et ça représente des pertes financières importantes, mais nous y avons pensé».

    https://www.lesoleil.com/sports/rouge-et-or/rouge-et-or-luniversite-laval-sattend-a-un-debut-de-saison-plus-tard-quen-aout-505e307c54ed6bf38ba088fc293e02c0

    Si les chances que les activités sportives reprennent cet automne sont bonnes, puisque la santé publique du Québec a parlé d’une ouverture des universités en septembre 2020, ce sont les conditions qui restent à connaitre et qui feront la différence. Distanciation sociale en vigueur cet automne voudra probablement dire que les équipes joueront sans partisans. Ça ne change rien pour McGill et Concordia, mais ça aura un impact financier pour 2020 pour le Rouge et Or, les Carabins et le Vert et Or.

    Scénario #1: camp entrainement plus court en septembre et début de saison 3e de septembre, 8 matchs sans « bye week » avec interlock (bishop’s), avec partisans.
    Scenario #2: #1, sans partisans
    Scénario #3: camp entrainement plus court en septembre et début de saison 3e de septembre, saison plus courte (moins de matchs), avec partisans.
    Scenario #4: #3, sans partisans
    scénario #5: saison 2020 annulée

    En attendant que les scénarios se précisent, je demeure optimiste de voir le Rouge et Or sauter sur le terrain en septembre. Par contre, les questions/scénarios sont nombreux: quel genre de saison aura t-on sans camp d’entrainement estival ou avec un camp écourté? Sans partisans? Les contrats de télédiffusion seront-ils changés? Aura t-on de la webdiffusion (payante) pour accommoder les partisans? Si c’est déjà difficile comme situation financière pour plusieurs équipes, assisterons-nous à la fin de certaines équipes universitaires de football ici où dans d’autres conférences?

    Quand même contente de voir que le Rouge et Or se prépare à toutes les éventualités et que ça discute avec les RSEQ. Parce que USports …

    En attendant, on se croise les doigts! 🤞🤞🤞

    #4474
    SylvenSylven
    Participant

    Pour les scénarios #1 et 2, comment tu fais pour ne pas faire de bye weeks avec un nombre impair d’équipes ? D’après moi, ça restreint les possibilités aux scénarios #3 à 5. Moi, je penche vers le scénario #4, quoique je crains que ce soit le scénario #5 en bout de ligne.

    U Sports…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 3 semaines par SylvenSylven.
    #4476
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    Tu as raison Sylven, j’ai oublié mon bout de phrase « avec interlock » sachant que Bishop’s serait une belle option vu la proximité territoriale ….

    #4477
    SylvenSylven
    Participant

    Ça pourrait être une possibilité en effet car il semblerait que le Nouveau-Brunswick a annulé tous les rassemblement sportifs jusqu’en décembre ! Mount Allison étant situé au Nouveau-Brunswick, leur saison 2020 viendrait de prendre le bord. Il resterait 4 équipes avec Bishop’s dans l’AUS, mais voyager 12 heures en autobus pour aller en Nouvelle-Écosse pourrait peut-être leur faire changer leur fusil d’épaule et rejoindre, du moins temporairement, le RSEQ où les autres équipes sont beaucoup plus proches. Ça reste quand même très hypothétique à ce moment-ci.

    #4489
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    Plus ça va, avec les annonces de déconfinement très timide et la situation à Montréal qui ne semble pas tout à fait sous contrôle encore, plus je pense que la saison sera annulée. Même si les étudiants sont admis sur le campus à partir de septembre, les mesures de distanciation qui seront encore de mise faut croire, feront en sorte que les sports de contact ne pourront pas vraiment avoir lieu … pourrait-on avoir une saison au début du printemps prochain qui ressemble plus à un camp de printemps sur une plus longue période ? :/

    #4493
    SylvenSylven
    Participant

    Pour l’instant, CanWest planche sur un scénario d’une saison de 5 matchs qui commencerait à la fin septembre ou au début octobre. Les séries de conférence (demi-finales et finale) auraient lieu comme prévu.

    Pour les séries nationales (Coupes Uteck, Mitchell et Vanier), plus le temps passe et plus je doute fortement qu’elles auront lieu. J’ai l’impression que s’il y a une saison 2020, elle finira avec les séries de conférence.

    #4496
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    J’ajoute à ton post Sylven que le RSEQ planche sur le même scénario, soit une saison courte de 5 matchs avec finale de conférence. Mes sources sont fiables d’habitude! 😉

    Le seul bémol: la situation à Montréal. Si Montréal est encore l’épicentre au milieu de l’été, tout tombe à l’eau et on peut oublier la saison de foot.

    #4497
    SylvenSylven
    Participant

    Il semblerait que U Sports planche (le mot est peut-être fort pour eux…) aussi sur une saison écourtée s’arrêtant aux championnats de conférence, donc pas de demi-finales canadiennes ni de de Coupe Vanier. Ce scénario leur permettrait de couvrir leur incurie à trouver un site pour accueillir la Coupe Vanier 2020…

    #4498
    SylvenSylven
    Participant

    Le gouvernement annoncera sous peu (semaine prochaine ?) son plan de déconfinement sportif, « qui inclura l’élite, le sport fédéré pour les jeunes et le sport récréatif pour tous. »

    Bien hâte de voir ce qu’il va contenir précisément. Déjà qu’il y ait un plan de déconfinement sportif en préparation est une bonne nouvelle tant qu’à moi. Par contre, l’article mentionne aussi « Tous les sports individuels et extérieurs vont être priorisés par rapport aux sports collectifs et intérieurs. » Le football est un sport extérieur mais collectif. « Compte tenu de la proximité, les sports de combat risquent d’être les derniers à retrouver un semblant de vie normale. » Sans être un sport de combat, le football est un sport de contact qui s’en approche en quelque part.

    Bref, à suivre…

    #4499
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    Vraiment hâte de voir, mais comme tu dis, le fait que c’est sur la table est une bonne nouvelle en soi. Dans le même prdre d’idée, parait que Football Québec étudie le scénario de repousser la saison 2020 au printemps 2021 … Bref, ça mijote! Qu’en sera t-il alors de la saison 2021? Coller 2 saisons en ligne? Spécial! À suivre!

    #4501
    SylvenSylven
    Participant

    Et qu’est-ce qu’il y aura de différent au printemps 2021 par rapport à l’automne 2020 ? A moins d’un miracle, le vaccin, si on parvient à en développer un un jour (ça fat 40 ans que les chercheurs travaillent sur celui du sida…), ne sera pas encore prêt. On fait juste pelleter le problème par en avant avec ce genre de décision de tout reporter.

    #4502
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    J’hallucine! Le recteur de l’UdM vient d’annuler les cours sur le campus l’automne prochain!! Juste de l’enseignement à distance! C’est quand même pathétique ce qui se passe sur l’île en ce moment, les médias instaurent la peur et militent en faveur du confinement prolongé, quand en réalité, le problème est cerné et qu’on sait où il faut agir! Le recteur pisse dans ses culottes 4 mois à l’avance, en prenant une décision qui aura un impact à long terme sur les études et la vie étudiante et sportive de pleins d’étudiants. Les fonfons ont goûté au confort du télétravail, ils veulent rester chez eux tout en étant payés. Le vaccin ne sera pas disponible avant 1 an minimum! Il va fermer le campus et interdire les sports pendant 1 an? J’espère que quelqu’un va lui tirer les oreilles à ce fonfon! Pathétique!

    En parallèle Gustave Roel du RSEQ nage dans la fumée totale concernant la reprise des activités sportives, qui, de ce que je comprends, est le dernier de ses soucis en ce moment. Quand quelqu’un te répète en continu que tous les scenarios sont sur la table, c’est qu’il ne planche sur rien du tout!

    Les Montréalais et le reste du Québec doivent reprendre leurs activités, en appliquant les mesures sanitaires, et en confinant seulement les plus vulnérables, en attendant le vaccin. En ce moment, c’est le niveau de bordel et d’incompétence dans les institutions de santé montréalaises qui gèrent l’avenir des Québécois, partout, même dans les régions où tout se passe bien. La reprise scolaire s’est passée super bien à Québec, si des enfants de 5 à 11 ans sont capables d’aller en classe et d’appliquer les règles, des adultes universitaires aussi!

    #4504
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    Pendant ce temps-là, la conférence de l’Ouest est proactive et a déjà approuvé un format modifié pour ses sports de compétition pour 2020-21.

    #4506
    SylvenSylven
    Participant

    Ouf, lisez-moi cet article de la Tribune et que ceux-ci qui pensent encore qu’il y aura une saison de football universitaire cet automne, même écourtée, même sans spectateurs, lèvent la main. Moi en tout cas, je suis de plus en plus pessimiste.

    Et aussi très déçu que le RSEQ ne défende pas plus le sport étudiant que cela. Pourtant, les arguments en faveur du retour du sport étudiant ne manquent pas :
    – Combien d’étudiants-athlètes collégiaux et universitaires abandonneront l’école s’ils n’ont plus le bonbon qu’est pour eux de pratiquer leur sport de prédilection ?
    – Le président du RSEQ parle que la santé des étudiants est la priorité #1 du RSEQ. Pourtant, la COVID-19 ne touche pas à peu près pas les jeunes, donc où est le risque de santé pour eux de pratiquer leur sport ? À l’inverse, quoi de meilleur que faire du sport pour la santé physique et mentale d’un jeune ? Plein de jeunes vont déprimer et avoir des problèmes de santé mentale si leur passion est mise en veilleuse trop longtemps. Voir cet autre article du Journal de Québec au sujet de jeunes qui veulent reprendre la pratique de leur sport.
    – Le non-retour du sport étudiant cet automne risque de mettre sur la sellette un paquet de programmes collégiaux et universitaires dans plein de sports. Par exemple, si jamais une ou deux universités décidait de fermer son programme de football, on risquerait carrément de mettre en péril la pérennité du football universitaire québécois. Il y a déjà une université américaine qui a décidé de fermer son programme de footbal (Florida Tech), d’autres vont malheureusement suivre.
    Tandis que je ne vois qu’un seul argument en faveur du non-retour du sport étudiant cet automne : la peur.

    #4508
    SorayaSoraya
    Admin bbPress

    Tellement d’accord avec toi Sylven! Et que dire du communiqué de Football Québec!

    👉 http://footballquebec.com/wp-content/uploads/2020/05/12052020-comm.-presse-pand%C3%A9mie.pdf

    Je ne suis pas surprise de la position du RSEQ et de Football Québec, la proactivité n’a jamais été leur force! Juste à voir leur comportement durant la saison, on réagit au lieu de prévenir et anticiper. J’ai comme l’impression qu’annuler la saison fait l’affaire de plusieurs. Si la santé mentale des étudiants-athlètes leur tenait à coeur tant que ça, le discours serait différent. Là, l’occasion est belle de se cacher derrière « on attend la décision de la santé publique »! Pourquoi la situation de Montréal doit dicter ce qui va se passer dans le reste de la Province? Parce que c’est la Métropole? Ça va bien ailleurs, alors pourquoi pénaliser tous les athlètes du Québec?

    Je rappelle que la conférence de l’Ouest a voté unanimement pour une saison de 5 matchs débutant tard en septembre et que celle de l’Ontario se prépare dans le même sens.

    Je continue d’espérer que la situation se rétablisse dans la métropole et que le vent change de bord, mais tout comme toi, à voir les messages confus des leaders de la crise et le message de peur véhiculé par les médias, on n’est pas sortis du bois. Évidemment, la santé est primordiale. Mais un automne sans football c’est triste à mourir pour tous les athlètes qui font des sacrifices depuis longtemps, sans parler des finissants …. parce qu’au final, comme tu l’illustres si bien Sylven, continuer la pratique sportive, c’est aussi une question de santé physique et … mentale! Et c’est même la devise du RSEQ! Quelle ironie!

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 150)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.