Rouge et Or – Vert et Or: les retrouvailles de fin de saison!

Le premier botté de la saison régulière a été contre les Renards, le dernier sera aussi contre eux! De l’eau a coulé sous les ponts depuis ce fameux match d’ouverture contre les Verts: Laval avait remporté le match 41 à 10, mais Sherbrooke, avec le jeune Robichaud, avait néanmoins dominé le premier quart et le match par les voies aériennes, en réussissant 222 vgs d’attaque! Le Rouge et Or pour sa part, avec Samuel Chénard aux commandes, avait couru outrageusement avec Joanik Masse, Philippe Lessard-Vezina et Vincent Breton-Robert, pour un total de 247 vgs. Coach Lecompte était satisfait de l’attitude de ses troupes! Tenir tête à Laval au PEPS pendant 30 min c’était encourageant et de bon augure à l’aube de la saison!

Depuis, les Verts ont adopté une attitude en dents de scie et un visage à 2 faces: coriaces contre les équipes de tête, ils ont perdu leur premier duel face à l’UdM 18 à 9 au Cepsum, n’accordant aucun touché offensif durant le match, et ont par la suite pris leur revanche chez eux, en disposant de la troupe de Maciocia 23 à 15, réussissant 2 touchés offensifs contre feu la meilleure défensive du circuit. Mais s’ils ont démontré du caractère contre Laval et l’UdM, les Renards ont peiné contre les 2 autres équipes: ils ont gagné 1 duel sur 2 contre McGill par la peau des fesses (16 à 14) et ont perdu les 2 autres contre Concordia, dont le dernier duel après avoir mené le bal pendant 3 quarts! La résultante de tout ça, est que le match de samedi contre le Rouge et Or est un match « do or die » pour la troupe de Lecompte! Des Renards au bord du gouffre qui vont probablement tout donner devant leurs partisans pour rester en vie!

Chez le Rouge et Or, de l’eau a coulé aussi sous les ponts depuis, et le piège réside aujourd’hui dans le fait que le match de samedi ne veut rien dire pour nos favoris, puisqu’ils se sont assurés de gagner le championnat de saison et l’avantage du terrain pour les séries, en battant les Carabins dimanche dernier. Le genre de match où l’expérience des vétérans et la stabilité du « coaching staff » prennent toute leur signification: s’assurer qu’il n’y a pas de relâchement à l’aube des séries!

Au poste de QA, les Verts affronteront pour la première fois Thomas Bolduc. Ce sera un départ important pour Thomas, un retour aux sources, puisqu’il jouera pour la première fois de sa carrière universitaire chez lui! La clé pour Thomas est de continuer de progresser et de gagner en confiance pour les séries. Il se défend bien depuis 3 matchs, exécute avec calme, ne donne pas de revirements. Fera t-il des erreurs? Évidemment! Le match repose t-il entièrement sur ses épaules? Évidemment que non! Il reste qu’il dirige l’offensive la plus prolifique de la conférence Québec: 266 points en 7 matchs, 24 touchés, 38 pts en moyenne par match!

Et ce ne sont pas les armes qui manquent en offensive au poste de receveurs, même si l’attaque aérienne est privée de 2 piliers: Vincent Forbes-Monbleau et Jonathan Breton-Robert qui soignent des blessures! Mathieu Robitaille, Charles Dallaire, Antoine Dansereau-Leclerc et Marc-Antoine Pivin sont des valeurs sûres autant du côté court que large, sans oublier Vincent Breton-Robert et Felix Garand-Gauthier qui jouent un rôle important dans l’attaque de coach Éthier! Un beau casse-tête pour la défensive des Renards!

La ligne offensive du Rouge et Or a retrouvé ses lettres de noblesse et joue à la hauteur de son talent avec Assé, Guay, Lefebvre, Thomassin et Thibodeau! La clé sera qu’ils demeurent en santé pour les séries! L’attaque terrestre domine avec en moyenne 207 vgs par match avec Alexis Côté, Joanik Masse et Vincent Breton-Robert aux commandes! Pas besoin d’en dire plus!

La ligne offensive du Rouge et Or, la plus dominante du circuit, aura un rôle important ce samedi.
📸 Louis Charland

Sur la ligne défensive, coach Glen a brassé les cartes toute la saison, et semble avoir trouvé la réponse aux départs de Betts, Lebreux, Desjardins et Bellefroid en Y. Chihat, W. Desgagné, J-W. Rouleau et A. Gagnon! Ils ont été hermétiques contre la course au dernier match contre les Carabins, n’allouant que 99 vgs et limitant leur meilleur porteur de ballon, Ryth-J. Giraud à un maigre 35 vgs en 9 courses! Je crois bien que Lecompte et Chapdelaine ont en pris bonne note et que leur plan de match en attaque ne reposera pas essentiellement sur la course. Ajoutez à cela les dominants secondeurs A. Auclair, K. Harelimana et A. Gagné ainsi que l’une des meilleures tertiaires du circuit, sinon la meilleure avec Z. Fitzgerald, S. Karamoko, L-P St-Amant, M. Lavallée et E. Chênevert et vous comprenez pourquoi la défensive de coach Fortier est en tête de la conférence Québec avec le plus petit nombre de points accordés en saison, soit 62 en 7 matchs! Et sachant que cette unité est la plus avare du circuit puisqu’elle n’a accordé que 3 touchés cette saison, l’unité offensive du Vert et Or aura une grosse commande ce samedi!

La défensive du Rouge et Or, la plus avare du circuit à l’aube des séries éliminatoires, avec seulement 62 points accordés en 7 matchs!
📸 Louis Charland

Plusieurs prédisent (espèrent) un relâchement de la troupe de coach Glen dans un match piège. Ce n’est pas impossible, mais c’est mal connaître le Rouge et Or. Je crois que le désir de finir la saison en force et d’entrer dans les séries sur une bonne note l’emportera!!

FTF

#GoLaval

5 COMMENTAIRES

  1. Exactement, le Rouge & Or devra frapper vite et fort. En marquant des points tôt dans le match (idéalement des touchés), ils vont tout de suite décourager le Vert & Or qui vont retomber dans leur complexe d’infériorité face à une équipe qu’ils n’ont jamais battue de leur histoire.

    Ils devront faire la même chose en revenant de la demie pour éviter toute remontée. Ensuite, le rouleau compresseur de la ligne offensive devrait faire le travail.

    • Je demeure très fan de l’idée de faire jouer les heunes dès que le match est à peu près hors de portée. C’est comme ça que l’équipe a toujours une longueur d’avance année après année. Au pire, tu rammènes les vieux si l’eau devient trop chaude

  2. Bien d’accord avec vous! Commençons fort et jouons une première demi parfaite pour donner la chance à tout le monde de jouer en deuxième demi.
    Ajustez-vous rapidement au gazon naturel!
    Bloquer l’attaque au sol.
    Prouver que notre attaque est capable de maintenir de longues drives.
    FTF

À lire

Rouge et Or – Vert et Or: les retrouvailles de fin de saison!

Le premier botté de la saison régulière a été contre les Renards, le dernier sera aussi contre eux! De l’eau a coulé sous les...

Rouge et Or – Carabins: Bataille de la 20 – Premier Acte

On amorce déjà la 4e semaine du calendrier! Après les hommes verts et les hommes marrons et jaunes, le Rouge et Or se prépare...

À la rencontre des Stingers 2.0!

Déjà la semaine 3 du calendrier de football universitaire! Avec une victoire en poche et une semaine de repos, la troupe de l’entraineur-chef Glen...